Niamey

30°C

    Fête tournante 18 décembre: Dosso renaît avec la renaissance

    Fête tournante 18 décembre: Dosso renaît avec la renaissance

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
     

    D’un coup d’essai pour le régime de la 7éme République, l’organisation de la fête tournante version de la renaissance fut un coup de maître.
    Les témoignages fusent de pratiquement toutes les contrées du pays en particulier de la région de Dosso qui de l’avis de toutes les couches socioprofessionnelles n’a jamais bénéficié d’un tel investissement  depuis  plusieurs décennies ; certains ressortissants de la province ont tenté de comparer  cette prouesse  aux réalisations effectuées sous le régime Kountché.

    DososoghaPR

    Le défi  a été relevé  avec  plus de quarante milliards de francs investis dans la région  et  qui ont fait de Dosso Sogha une réalité.
    La ville a fait peau neuve, scintillante et  propre  avec des  nouvelles infrastructures.


    Il faut rappeler  que plusieurs infrastructures et bâtiments ont été construits  dans le cadre de Dosso Sogha.
    Parmi ces derniers nous retiendrons d’abord la construction d’une  Cité  de 100 villas du 18 décembre,  d’un hippodrome, une nouvelle tribune, des nouvelles casernes notamment  de la Garde Nationale, des Sapeurs pompiers, la direction et la compagnie de la Police nationale, l’hôtel de ville de Dosso est également dans le programme.  
    Des monuments et portiques, un centre de presse et une case de passage sont aussi en construction. Dans le domaine du bâtiment, ce sont, une cinquantaine de nouveaux bâtiments qui sont en construction dans le 72ème BIA des FAN et une dizaine au sein de la gendarmerie.


     Ensuite en dehors des travaux d’assainissement, d’éclairage public, d’extension de l’électricité, les travaux d’assainissement, le bitumage et le pavage des routes et rue,  des travaux  d’extension et de  réhabilitation de plusieurs infrastructures et bâtiment sont également prévus.


    Ces travaux concernent entre autres la maison de la culture, le stade régional, l’arène de lutte traditionnelle,    la case de passage présidentielle, le gouvernorat, le palais du sultan de Dosso, l’ORTN,  l’hôpital régional, les  centres sanitaires de la région.


    Dosso fut  en apothéose  le 18 décembre avec le grand défilé civil et militaire qui s'est déroulé à la tribune officielle de Dosso devant le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou en présence de plusieurs autres personnalités dont le Premier ministre Brigi Rafini, le premier vice président de l'Assemblée nationale, l'ancien chef d'Etat le général de corps d'armée Salou Djibo, les députés nationaux, les membres du gouvernement, ceux du corps diplomatique, les autorités coutumières auxquels s'est joint le public.
    Niger Express

    S'inscrire à notre Newsletter

    Please publish modules in offcanvas position.